« Qui suis-je »

Bonjour et bienvenue à tous !

Je voudrais tout d’abord vous féliciter parce que si vous me lisez c’est que vous avez pris la décision de vous éduquer afin de participer activement à l’amélioration de votre santé. Dans notre monde actuel, où l’on est en constante désinformation, il est plus que nécessaire de se forger des connaissances solides en matière de santé pour ne pas se faire manipuler ou abuser au point d’en perdre la vie bêtement. Vous êtes, potentiellement, votre propre meilleur médecin !

Pourquoi? Parce que le domaine de la santé échappe aux médecins ! Ils sont sous les ordres de « médecins bureaucrates » qui sont cooptés dès l’université pour représenter les lobbys et servir les intérêts des oligopoles pharmaceutiques ! Ils pantouflent alors entre les institutions politiques et les administrations scientifiques, leur titre de médecin ne leur servant la plupart du temps que comme titre symbolique pour imposer aux médecins des villes ce qu’ils ont le droit de prescrire et de faire sous peine de sanctions.

Nous avons aussi les médias collabos qui sont payés pour véhiculer la propagande en guise d’information  et les soit disant intervenants scientifiques, payés grassement pour en rajouter une couche afin de donner au discours officiel, un semblant de sérieux et de vérité !

La science est tombée entre les mains de criminels très dangereux qui s’en servent pour gagner beaucoup d’argent au détriment de la santé et de la vie mais depuis le covid-19, nous assistons à une militarisation de la médecine contre les peuples !

Je m’appelle Christine Godail et j’étudie la médecine naturelle depuis très longtemps. Je suis membre de l’International Association for a Disease Free World : IADFW (association internationale pour un monde sans maladie).

Après avoir décroché un baccalauréat scientifique, je me destinais à devenir médecin. J’ai donc fait ma première année à l’Université de médecine de Nice puis le destin en a décidé autrement. Je suis tombée malade. J’ai fait un burn out, suivi d’une profonde dépression et c’est à ce moment là que l’on m’a diagnostiqué aussi une maladie auto-immune : hypothyroïdie dite d’Hashimoto.

Quand j’étais petite, j’étais toujours malade et comme dans les années 70, les antibiotiques étaient à la mode, j’y avais droit à chaque fois. Ce que le médecin ne savait probablement pas, c’est qu’à chaque fois que je prenais des antibiotiques, ils affaiblissaient mon système immunitaire, l’empêchant d’agir par lui-même et de se renforcer naturellement. Par conséquent, j’étais devenue malade chronique non pas à cause des microbes mais à cause des antibiotiques. Mes dents de lait étaient devenues toutes noires et le dentiste avait dû les couper à la pince parce qu’elles étaient nécrosées.

Trop d’antibiotiques m’ont fait développer une maladie auto-immune : hypothyroïdie d’Hashimoto. Mon système immunitaire s’est mis à attaquer ma glande thyroïde, comme s’il ne la reconnaissait plus. Résultat : je dois prendre du lévothyrox à vie.

C’est aussi à cette période que je suis entrée en dépression et j’ai été mise sous antidépresseurs et anxiolytiques. Je les ai pratiquement tous essayé mais dès l’âge de 20 ans, j’étais une demi loque qui se traînait, qui s’endormait souvent sur les bancs de la Fac et qui devait redoubler d’efforts pour continuer d’étudier et obtenir ses diplômes pour avoir un métier. J’étais avachie, neurasthénique et toujours toute seule. (C’est une expérience terrible pour une jeune de 20 ans !).

Au fil du temps, j’ai développé une accoutumance aux anti-dépresseurs qui fait que je ne peux plus les arrêter sinon j’ai des effets secondaires terribles, je suis devenue obèse car ils enlèvent les inhibitions et je peux manger n’importe quoi sachant pertinemment que je vais grossir et ce qui est terrible, c’est que les médecins n’ont jamais eu aucune solution à m’apporter à part toujours plus de médicaments et ils n’ont aucune idée de comment les arrêter quand on est devenu dépendant. Ils ont été formés pour la prescription de médicaments, l’entretien des traitements et de l’escalade thérapeutique mais pas pour l’arrêt.

J’ai accompagné mon frère pendant 4 ans lors de son cancer des poumons. Il est décédé le 26 août 2020, à la suite des ponctions pulmonaires pratiquées par son oncologue. Celui-ci a déclenché l’apparition de métastases alors que le cancer de mon frère était primaire et à la suite des ponctions, (il lui en a fait 5 !) mon frère a eu des métastases osseuses, une insuffisance respiratoire, au bout d’une semaine, il était paralysé des jambes et il est décédé trois semaines après dans d’atroces souffrances !

Pourquoi lui a t-il fait des ponctions alors que c’est lui même qui lui avait mis en place le protocole (chimio, chirurgie et radiothérapie) 4 ans auparavant et qui le suivait avec sans arrêts des scanners!

Lorsque le cancer est revenu à la charge, l’oncologue a fait comme s’il voyait mon frère pour la première fois et a appliqué bêtement de nouveau le protocole , à savoir pratiquer des ponctions pour voir ce que la personne a dans la tumeur. C’est à la fois ridicule et terrible ! Ridicule parce qu’il savait  que mon frère avait le cancer et terrible parce qu’avec ses ponctions à la con, il a fait saigner la tumeur et répandu les cellules malignes que le corps s’efforçait de contenir à l’intérieur de la tumeur pour préserver la vie de mon frère !

C’est à se demander si  sa motivation n’a pas été  uniquement pécunière parce qu’il n’était pas nécessaire d’être médecin pour voir que mon frère n’allait pas supporter une nouvelle intervention chirurgicale. Mon frère a fait confiance à son médecin et il n’a pas écouté sa famille qui lui disait d’arrêter avec ces charlatans !
Cet oncologue de Nice est parti tranquillement à la retraite mais il a précipité la mort de mon frère ! Combien de victimes a-t-il fait tout au long de sa carrière?
Les gens croient avoir à faire à des médecins compétents mais ce sont des gens qui se contentent d’appliquer bêtement un protocole que l’industrie pharmaceutique a mis en place non pas pour guérir les malades mais pour se gaver financièrement. En suivant le protocole, le médecin gagne de l’argent, il est récompensé par Big Pharma qui en gagne beaucoup et il ne risque rien quand le patient meure !
Du pur business déguisé en médecine !

En faisant des recherches, j’ai finalement compris que notre santé n’est pas entre les mains des médecins mais des banquiers ! 

Il y a un peu plus d’un siècle, la famille Rothschild, après avoir mis la main sur tous les royaumes d’Europe par l’administration des finances, le financement des guerres et l’usure s’est associée à la famille Morgan, Warburg, Schiff et Rockefeller pour mettre la main sur la création monétaire, les gisements de pétrole, les chemins de fer, la métallurgie et autres ressources ainsi que la médecine aux Etats Unis.

Ils savaient que s’ils avaient le monopole des richesses, ils auraient aussi le pouvoir sur les politiques sans avoir besoin d’être élus et faire avancer leur agenda de contrôle total des ressources, de la création monétaire, des nations et des hommes en restant invisible au grand public.

En ce qui concerne la santé, c’est par le biais de la Fondation Rockefeller, que les Rothschild et les Rockefeller ont déguisé leurs intentions criminelles. Tout comme aujourd’hui  Bill  Gates, via sa Fondation Bill et Melinda Gates et L’OMS qu’il finance, fait sa campagne de vaccination mondiale non pas pour protéger l’humanité mais pour inoculer de nouvelles maladies, tuer un maximum de gens (programme de dépopulation) et injecter une puce électronique pour agir sur les gens à distance !

Par le biais de la Fondation Rockefeller, les Rothschild et les Rockefeller ont financé les écoles de médecine pour imposer sournoisement un nouveau modèle de médecine. Désormais, la médecine naturelle était hors la loi car « dangereuse » et les naturopathes et homéopathes de dangereux charlatans. Et c’est à coup de matraquage médiatique comme pour le covid-19, que la populace ignorante a fini par considérer la médecine naturelle comme du charlatanisme dangereux et s’est tournée naturellement vers la médecine chimique au service de l’industrie pétrolière. Big Pharma était née  et la santé artificielle aussi !

L’OMS a été aussi fondée par les Rothschild et les Rockefeller. Aujourd’hui, elle est financée par différents Etats, dont le Royaume Uni et la Chine et …. Bill Gates.

C’est une plateforme de blanchiment d’argent et quand vous faîtes des dons pour la recherche ou pour les victimes du Sida ou maintenant du covid-19, vous donnez de l’argent aux criminels qui ont crée la pandémie ! Trump a raison quand il ne veut plus financer l’OMS. Non seulement, elle devrait être fermée, mais la mafia qui la dirige devrait être derrière les barreaux pour crimes contre l’humanité ! 

Il nous a fallu plus de 3 milliards d’années d’évolution  pour devenir les êtres intrinsèquement robustes et parfaits que nous sommes et seulement un siècle pour que quelques familles aux ambitions criminelles démesurées mettent notre espèce et la terre entière en danger!

Comment Rockefeller a pris le contrôle de la médecine

Le contrôle des Rothschild

Bien à vous,

Votre coach santé,

Christine Godail

Advanced Medicine